0891150445

AFAF – Aide aux frais associés à la formation

AFAF – Aide aux frais associés à la formation

Un demandeur d’emploi inscrit à une formation offerte par Pôle emploi peut profiter d’une aide nommée Aide aux frais associés à la formation ou AFAF. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Comment en faire la demande ? Nous vous informons dans les moindres détails dans le présent article.  

Qu’est-ce que l’AFAF ?

L’AFAF est une aide financière offerte par Pôle emploi pour assurer la prise en charge de certaines dépenses engendrées par la formation

Il s’agit d’une aide complémentaire à l’AIF (Aide individuelle à la formation). À titre d’information, l’AIF permet la prise en charge de : 

  • formation du secteur sanitaire et social suite à la réussite d’un concours ;
  • formation dans le cadre du Compte personnel de formation ;
  • stage obligatoire de préparation à l’installation d’un futur artisan ;
  • formation non couverte par les achats de formations de Pôle emploi ou Conseil régional ;
  • formation complémentaire dans le cadre d’une Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Tandis que l’AFAF permet la prise en charge de certains frais annexes comme le transport, la restauration et l’hébergement

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’AFAF ?

D’abord, l’AFAF s’adresse aux demandeurs d’emploi indemnisés ou non avec l’allocation de retour à l’emploi (ARE)

Ensuite, le chômeur doit suivre une formation proposée et financée par Pôle emploi dans le cadre d’une action de formation conventionnée (AFC) ou dans le cadre d’une action de formation préalable au recrutement (AFPR). 

Par ailleurs, il faut que la formation suivie par le demandeur d’emploi s’inscrive dans le projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE)

Enfin, la formation doit déboucher sur de l’emploi à terme et elle doit avoir une durée comprise entre un an (minimum) et trois ans (maximum). 

Quel est le montant de l’AFAF ?

Le montant de l’AFAF ne doit pas dépasser 665 euros TTC par mois et 2 500 euros TTC pour toute la durée de la formation. 

Comme il a été mentionné plus haut, l’AFAF prend en charge les frais de déplacement, les repas et les hébergements. 

Les frais de transport 

Les frais de déplacement ne sont pris en charge que si le lieu de formation se trouve à une distance d’au moins 60 km (aller-retour) du domicile du demandeur d’emploi.

Quant au montant des frais de transport, il est de 0,20 centimes d’euros à partir des kilomètres parcourus au-delà de 60 km aller-retour. Par ailleurs, le calcul se fait sur la base du nombre d’aller-retour au cours de la période de formation, avec bien sûr une limite d’un aller-retour par jour de formation. 

En ce qui concerne les départements d’Outre-mer, la prise en charge des déplacements se fait lorsque le lieu de formation se trouve à plus de 20 km aller-retour du domicile du bénéficiaire de la formation. 

Les repas 

Si le repas n’est pas pris en charge par l’organisme de formation ou par un autre, Pôle emploi peut s’en charger par le biais de l’AFAF. Pour cela, le demandeur d’emploi bénéficie d’un montant forfaitaire de 6 euros par journée complète de formation. Cela signifie que le repas ne sera pris en charge que si la formation se déroule une partie dans la journée et une partie dans l’après-midi. 

Notez que l’indemnisation des repas peut se faire sans aucune condition liée à la distance du lieu de formation. 

Les hébergements 

La prise en charge des frais d’hébergement est possible si certaines conditions sont réunies. 

D’abord, il faut que le lieu de formation se trouve à plus de 60 km du lieu de résidence du demandeur d’emploi

Ensuite, le bénéficiaire doit fournir un justificatif (facture d’hôtel acquittée) dans un délai de six mois après la dernière nuitée au titre de laquelle l’aide est demandée. 

Le montant de l’aide est limitée à 30 euros par nuitée. Il n’est pas possible de faire une demande de frais de transport et d’hébergement pour une même période. 

Comment demander l’AFAF à Pôle emploi ?

Étant donné que l’AFAF n’est pas automatique, le demandeur d’emploi doit en faire la demande auprès de Pôle emploi. Pour cela, il doit remplir un formulaire, au plus tard dans le mois qui suit le jour du début de la formation. 

Lors de la demande, il doit informer clairement le lieu de la formation, les périodes de la formation, le nombre de déplacements aller-retour au cours de la formation, le nombre de kilomètres aller-retour. Ce dernier point sera vérifié par le conseiller Pôle emploi.

Les versements se font mensuellement, sachant que c’est la présence à la formation qui déclenche le virement. 

Notez que le demandeur d’emploi doit s’engager à informer Pôle emploi en fonction de l’évolution de sa situation. Entre autres, il doit informer son conseiller si d’autres aides lui sont accordées postérieurement à sa demande de l’AFAF. Il doit également informer son conseiller s’il y a des modifications concernant le déroulement de la formation (lieu, nombre de jours de formation…), ou s’il y a une interruption de la formation, quelle qu’en soit la raison. 

Sommaire

ACTUALITés

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.