0891150445

Aide individuelle à la formation (AIF)

L’aide individuelle à la formation, aussi appelée AIF, est une aide financière qui peut être demandée par toute personne en recherche d’emploi. Cette aide à la formation permet de recevoir une indemnité et est très appréciée de tout jeune actif. Elle permet de se former, de s’adapter au marché de l’emploi, de multiplier ses compétences et ainsi de trouver plus facilement du travail.

Adultes formation entreprise

Comment demander l’aide individuelle à la formation ?

Ce dispositif financier permet de bénéficier d’un montant pour se payer une formation. Cette aide est à demander auprès de Pôle Emploi ; un conseiller pourra répondre à toutes les questions.

Pour que la demande soit bien prise en compte, il faut choisir une formation adaptée à un projet de reprise d’emploi, fournir un CV et une lettre de motivation ainsi qu’un devis de l’organisme de formation visé.

Au plus tard, la demande est à déposer 15 jours avant le début de la formation.

Selon la cohérence du projet de formation, Pôle Emploi peut soit accepter, soit refuser la demande.

Qui peut demander l’AIF ?

Pour pouvoir recevoir l’AIF, il faut être dans une de ces situations :

  • être demandeur d’emploi chez Pôle Emploi, indemnisé ou non,
  • être bénéficiaire de la Convention de Reclassement Personnalisé (CRP),
  • ou du Contrat de Transition Professionnelle (CTP),
  • ou bien du Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP).

De plus, pour obtenir cette aide financière, la personne doit avoir une démarche bien précise en tête, un projet de reprise d’emploi et valider son plan de formation auprès d’un conseiller Pôle Emploi. Ce plan doit s’inscrire dans le cadre du PPAE (Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi). C’est le rôle du conseiller d’aiguiller chaque demandeur à ce sujet.

Le demandeur doit aussi poursuivre une formation à visée professionnelle et choisir une formation dans un organisme éligible.

À noter : si le demandeur d’emploi peut bénéficier des dispositifs comme l’AFPR (Action de Formation Préalable au Recrutement) ou la POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi), il ne peut pas demander l’aide individuelle à la formation. L’AIF est octroyée dans le cas où la personne ne bénéficie d’aucun financement pour s’offrir sa formation.

Quelles formations sont éligibles à l’AIF ?

Si la formation choisie est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF) : il est possible de mobiliser ces droits acquis sur le compte. Toutes les formations qui permettent d’accéder à une certification professionnelle sont éligibles au CPF.

En revanche, si la formation choisie n’est pas éligible au CPF, il est possible de demander l’AIF.

L’AIF n’est pas ouverte à toutes les formations. Pour percevoir cette aide, il faut choisir une formation à visée professionnelle et une formation qualifiante.

La formation à visée professionnelle a pour objectif de vous aider à retrouver un travail, une fois la formation terminée. La formation qualifiante est une formation de type CAP, BTS… La durée de la formation ne doit pas dépasser les 3 ans.

Quel montant est octroyé et quels frais sont pris en charge par l’AIF ?

L’AIF prend en charge la totalité ou une partie du coût de la formation choisie : le montant octroyé est perçu par l’organisme de formation et non par le demandeur, à la fin de la formation. Son montant varie selon les situations de chacun et n’est pas unique.

Dans tous les cas, le montant :

  • doit être équivalent au prix de la formation,
  • doit être inférieur à 8 000 €, ou inférieur à 5 000 € pour un CSP,
  • ne couvre pas les frais d’inscription, l’achat de matériel ou l’inscription à un concours ou un examen, quel qu’il soit.

L’AIF est cumulable avec l’aide à la mobilité. Cette aide, octroyée par Pôle Emploi, permet de financer, totalement ou partiellement, les frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

Peut-on être rémunéré pendant la formation ?

Durant la formation, il est possible de percevoir une rémunération. L’AIF prend en charge les frais de la formation mais ne permet pas de toucher d’indemnité mensuelle.

Ce sont d’autres aides qui peuvent rémunérer chaque demandeur, comme :

  • l’ARE : au début de la formation, si le demandeur touche cette aide, il est encore possible de percevoir cette allocation d’aide au retour à l’emploi tout au long de la formation ;
  • la RFF : si l’ARE n’est pas, ou plus, perçue, il est possible de toucher cette Rémunération de Fin de Formation ;
  • la RFPE : la Rémunération de Formation Pôle Emploi est à destination des personnes non indemnisées avant la formation.

ACTUALITés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.