0891150445

L’aide technique en compensation du handicap

Dans l’optique de favoriser l’insertion professionnelle des personnes qui portent un handicap, certaines prestations financières sont déployées par l’Agefiph. L’aide technique en compensation du handicap intervient pour prendre en charge l’achat d’équipements conçu pour simplifier le quotidien des salariés sur leur lieu de travail. Voici comment en bénéficier.

Qu’est-ce que l’aide technique en compensation du handicap ?

L’aide technique en compensation du handicap est une prestation sociale qui permet aux personnes porteuses d’un handicap d’améliorer leur quotidien au travail. Pour exercer leur emploi dans les meilleures conditions, les bénéficiaires de cette aide peuvent profiter d’une somme prévue pour acheter du matériel qui favorise leur autonomie. Bien équipés, ceux-ci peuvent mener leur activité professionnelle comme tout autre salarié sans pour autant se ruiner en frais d’équipement spécialisé.

Qui peut bénéficier de cette prestation sociale ?

Pour être éligible au versement de cette aide, il faut être porteur d’un handicap et justifier d’une volonté de s’investir professionnellement. Dès lors que vous être engagé dans un parcours de recherche d’emploi, vous pouvez réaliser une demande d’aide technique en compensation du handicap.

Quel type de matériel peut être acheté à l’aide de ce financement ?

Tout type de matériel conçu pour compenser votre handicap peut être financé par cette aide spécifique. Celle-ci peut en effet prendre en charge l’achat d’un fauteuil roulant, de prothèses et de tout autre instrument ou outil qui peut, par son utilisation, accentuer votre mobilité ou limiter vos douleurs. Cette prestation peut aussi financer la location d’équipement nécessaire à votre confort en entreprise ou encore la réparation d’outils défectueux que vous possédez déjà.

À combien s’élève le montant de l’aide technique en compensation du handicap ?

Le montant maximum de cette prestation sociale est de 5 250 €. Cette somme peut vous permettre d’adapter de manière partielle, voire totale, votre environnement de travail afin qu’il soit compatible avec votre état de santé.

Comment demander une aide technique en compensation du handicap ?

Pour que cette prestation vous soit versée, vous devez réaliser certaines démarches auprès de l’Agefiph. Vous devez effectivement remplir un dossier de demande d’intervention, le signer et l’adresser à la délégation régionale dont vous dépendez. Pensez à joindre à votre requête l’intégralité des documents demandés.

Quels justificatifs doivent être joints lorsque cette aide est sollicitée ?

Pour que votre demande soit prise en compte, elle doit impérativement comporter les pièces justificatives suivantes :

  • votre dossier de demande d’intervention complété et signé ;
  • un titre de bénéficiaire d’obligation d’emploi ou votre demande en cours ;
  • votre RIB ;
  • les devis de l’intégralité de l’équipement que vous souhaitez acheter ;
  • un exposé détaillé de votre projet professionnel et de l’utilisation que vous ferez de votre équipement ;
  • les justificatifs de cofinancement que vous avez obtenu ou dont les demandes sont en cours ;
  • une attestation qui prouve de votre réinsertion professionnelle prochaine ou déjà effective.

L’aide technique en compensation du handicap peut-elle être cumulée avec d’autres prestations ?

Oui, l’obtention de cette aide technique n’influe en rien sur vos droits sociaux, qu’il s’agisse de prestations CAF ou d’autres aides de l’Agefiph. Vous pouvez donc percevoir l’AAH tout en profitant des nombreux dispositifs de l’Agefiph.

Cette aide sociale réservée aux personnes handicapées peut-elle être renouvelée ?

Une fois attribuée, cette aide ne peut normalement pas être renouvelée avant 5 années. Néanmoins, des exceptions peuvent être faites lorsque votre matériel est soudainement inadapté à votre handicap ou hors d’usage.

ACTUALITés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *