0891150445

Le chômage en forte baisse

groupe d'employés en formation usine

Le taux de chômage a fortement baissé au quatrième trimestre de l’année 2021. Actuellement, il est de 7,4 %, ce qui équivaut au niveau le plus bas depuis 2008. Il s’agit là d’une très belle nouvelle, car personne ne s’attendait à de tels résultats suite à la grande crise économique causée par la pandémie de COVID-19. 

Comprendre les raisons de la baisse du chômage

Ce phénomène est le résultat de deux facteurs : la création de l’emploi qui a été plus dynamique et la réduction des actifs sur le marché de l’emploi. Il convient de souligner qu’il y avait une période où le taux est tombé encore plus bas, à 7,1 %. Il s’agissait d’une baisse en trompe-l’œil à cause de l’effet du confinement qui a empêché beaucoup de personnes sans emploi d’en chercher un. 

Pour être un chômeur au sens du bureau international du travail (BIT), il faut remplir les conditions suivantes : 

  • être âgé de 15 ans et plus ;
  • être sans emploi durant une semaine donnée ;
  • être disponible pour travailler dans les deux semaines  ;
  • effectuer au cours des quatre dernières semaines, une démarche active de recherche d’emploi ou trouver un emploi qui commence dans les trois mois.

Une baisse spectaculaire du chômage dans tous les secteurs

La baisse du chômage a touché toutes les catégories de la population, tous les niveaux de qualification et même tous les secteurs économiques. On peut toutefois noter que dans le milieu de l’industrie, la baisse est moindre. 

Les jeunes sont ceux qui en ont le plus profité, car le chômage a baissé pour cette catégorie de 3,6 points. Actuellement, on a un taux de 15,9 %, ce qui figure parmi les taux les plus bas. En effet, c’est en 1981, au moment de l’élection de François Mitterrand, qu’on a rencontré des taux aussi bas. 

Pour les profils de 25 à 49 ans, on a constaté une baisse du chômage de 0,3 points (taux de 6,8 %). Enfin, en ce qui concerne les plus de 50 ans, le taux de chômage est resté stable à 5,8 %.  

Concernant le taux de chômage de longue durée, on a également constaté une baisse encourageante. Aujourd’hui, 0,7 million seulement sont sans emploi et en recherche depuis au moins un an. Il y a donc eu une baisse de 0,7 point par rapport au trimestre précédent. 

ACTUALITés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *