0891150445

Cumuler la prime d’activité et les allocations chômage

En France, les salariés qui perçoivent des revenus modestes peuvent prétendre au versement de la prime d’activité. Si cette aide est versée pour compléter les ressources des travailleurs les plus précaires, elle peut aussi parfois être allouée à ceux qui sont indemnisés par le chômage. Voici sous quelles conditions.

Qu’est-ce que la prime d’activité

Chaque mois, les salariés les plus modestes perçoivent via un virement de la Caisse d’allocations familiales une prime d’activité. Ce coup de pouce initialement prévu pour inciter à l’emploi permet à ses bénéficiaires de profiter d’un pouvoir d’achat plus conséquent. Après avoir procédé à leur déclaration de ressources trimestrielle, ses derniers s’assurent durant 3 mois des versements calculés en fonction des revenus déclarés et de la composition de leur foyer.

Qui peut bénéficier de cette aide financière ?

Les personnes éligibles à la prime d’activité sont celles qui :

  • résident sur le territoire français ;
  • sont majeures (sauf dans le cas de l’apprentissage où des exceptions existent) ;
  • exercent une activité professionnelle (sauf cas particulier).

Car il est parfois possible de cumuler allocations chômage et prime d’activité.

Quel est le montant de la prime ?

Le montant de cette aide versée par la CAF est variable. En effet, différents facteurs sont pris en compte dans le calcul de la prime d’activité, ce qui rend unique chaque versement réalisé auprès de ses bénéficiaires. Les ressources mentionnées lors de la déclaration trimestrielle, la composition du foyer et le nombre d’enfants à charge sont autant de critères pris en compte par la CAF pour définir les droits de ses allocataires.  

Peut-on cumuler prime d’activité et chômage ?

Deux conditions exceptionnelles permettent aux demandeurs d’emploi de cumuler leur allocation d’aide au retour à l’emploi avec la prime d’activité.

Vous venez de vous inscrire au chômage

Au terme d’un contrat de travail, vous pouvez encore profiter de votre prime d’activité durant les 3 mois qui suivent votre inscription à Pôle emploi. Lorsque vous procédez à votre déclaration trimestrielle de ressources sur votre compte CAF, les versements de cette prime vous sont assurés durant 3 mois. Cela vous permet de cumuler tout un trimestre cette aide sociale et vos allocations chômage.

Vous percevez le chômage en complément de faibles revenus

Si après avoir été indemnisé par Pôle emploi, vous retrouvez une activité à temps partiel qui vous assure uniquement de faibles ressources, l’ARE peut vous être versée en complément de votre salaire. Si le montant de l’aide au retour à l’emploi perçu n’est pas supérieur à la prime d’activité à laquelle vous auriez pu prétendre sans toucher l’ARE, vous pouvez aussi bénéficier de votre paiement CAF.

Quelles sont les démarches pour cumuler cette prime avec l’ARE ?

Que vous perceviez l’ARE en complément d’un petit salaire ou que vous soyez rémunéré au SMIC par votre employeur, la démarche pour obtenir le versement régulier de la prime d’activité est la même.

  • Connectez-vous à votre espace allocataire CAF pour solliciter cette aide financière ;
  • déclarez les revenus que vous avez perçus ces 3 derniers mois lors de vos activités professionnelles ;
  • un montant fixe vous sera alloué durant les 3 prochains mois. Au terme du trimestre, déclarez encore vos ressources pour pouvoir à nouveau être indemnisé par l’organisme.

ACTUALITés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *